Ohis journal positif

09 mars 2008

Par vocation, les journalistes racontent jour après jour et tentent de comprendre les tragédies du monde.
Une logique naturelle les incline à réserver toute leur attention aux désastres qui habitent le monde : guerres, famines, querelles, séismes, épidémies...
Cette logique fait naturellement de chaque reporter un ardent préposé aux catastrophes.
Les médias, comme on le sait, s'intéressent surtout aux trains qui déraillent et jamais à ceux qui sont à l'heure ; ils insistent sur les naufrages et négligent les navires qui parviennent à bon port. Cette préférence est intrinsèque au journalisme lui-même.

D'innombrables bonnes nouvelles ne sont (presque) jamais rapportées ni, a fortiori, mises en valeur...
Ainsi les journalistes se condamnent-t-ils quotidiennement à une forme d'hémiplégie. Il privilégie une seule dimension du réel, la moins glorieuse.

Par définition, le discours médiatique est un discours attristé, voire alarmé. Il s'habille en noir.

Or, la réalité, nous le savons, n'est jamais aussi sombre. Elle est faite d'ombres et de lumières. Elle mêle le pire au meilleur. Partout. Toujours. À n'insister que sur les ombres, on pêche et on ment par omission, en toute bonne foi. Vieille question !
Cette insuffisance, en effet, n'est pas facile à corriger.

Lassés par les mauvaises nouvelles, oh’IS veut aller à la rencontre de ceux qui redonnent espérance :
• qu'ils soient patrons ou chiffonniers,
• de tous ages et toutes religions...

Rassembler
Les jeunes, les entreprises et les acteurs de terrain souhaitant débattre et unir leur force pour promouvoir la valeur positive comme moteur de l'économie et de la société…

Toutes les études le montrent, les gens ont besoin de "bonnes nouvelles" : non pas des mariages princiers ou des stars hollywoodiennes, mais des informations qui les aident à agir sur leur vie, leur communauté et le monde. Or si les médias rendent souvent très bien compte des problèmes de nos sociétés, ils n'informent pas sur les solutions pour les résoudre. L'information est pourtant la clef du changement et les médias ont une influence immense sur nos modes de pensée et nos modes de vie.

oh’IS Journal est une forme de brasseur d’idées positives qui a pour mission de partir en quête des "entrepreneurs du meilleur", ceux qui se sont donnés pour rôle de transformer positivement leur entourage, leur entreprise, leur vie.

Laissant de côté l'information à sensation pour s'intéresser à celle qui propose des solutions, oh’IS veut contribuer à l'émergence d'un monde plus responsable, durable, humain et joyeux.
Nous voulons diffuser des informations exclusives qui parlent du meilleur de notre temps :
• des informations à la fois exaltantes et surprenantes,
• des informations qui fassent découvrir des personnages réels,
• des expériences vécues, des solutions concrètes,
• des approches neuves voire provocatrices,
• et des idées rafraîchissantes ;
Des informations, aussi, qui aident les gens à vivre, à réfléchir différemment sur eux-mêmes et le monde, à trouver l'énergie et l'envie d'avancer vers un monde meilleur.

C’est pourquoi, dans le Cadre de l’association oh’IS et pour tirer le public toujours vers le haut, nous souhaitons créer un recueil de « nouvelles » recensées via le Net, et pour se distinguer des autres publications, nous mettons l’accent sur les actions positives plus que sur les faits divers désastreux que les autres traites déjà avec plus ou moins de bonheur.

Nous voulons :
Valoriser, Favoriser, Communiquer l'information porteuse de solutions...
Rassembler : auteurs, entreprises et acteurs de terrain souhaitant débattre et unir leur force pour promouvoir la valeur positive comme moteur de l'économie et de la société.
Créer une Banque d’Informations Porteuse de Solutions.
La base de données ainsi créée sera accessible sur Internet et sera composée d'articles, de reportages, de portraits et de communiqués.
Son objectif est d'être une source de propositions de sujets, au cœur des médias et au service des acteurs locaux. 

Compiler les meilleures nouvelles selon des critères consensuels de positivité : joie, loyauté, courage, engagement, solidarité et beauté.
Nous sommes conscients que chaque « bonne » nouvelle a son revers.
Le but de notre site ne sera pas de mettre sur la balance le pour et le contre d’une information, mais de rassembler ce qui, à priori, fait du bien, réconforte, inspire et redonne de l'espoir.

Le journal du Web
oh’IS Journal, un magazine qui donne envie d'agir : bientot en ligne...

UN CREDO POUR LA VIE
Ne te sous-estime pas en te comparant aux autres.
C'est précisément parce que nous sommes tous différents que nous sommes uniques.
Ne fixe pas tes buts en fonction des autres.
Toi seul sais ce qui est bon pour toi.
Sois toujours à l'écoute de tes plus profonds désirs.
Tiens à eux comme à la vie, car sans eux, la vie n'est rien.
Ne laisse pas la vie filer entre tes doigts en songeant au passé ou en rêvant à l'avenir.
Vis ta vie jour après jour, et tu vivras ainsi intensément chaque jour de ta vie.
Ne baisse pas les bras tant que tu as encore quelque chose à donner.
Rien n'est jamais perdu tant que tu continues de lutter.
N'aie pas peur d'admettre que tu n'es pas parfait.
C'est ce lien fragile qui nous relie les uns aux autres.
N'aie pas peur de prendre des risques.
C'est en prenant des risques que le courage s'apprend.
N'écarte pas l'amour de ta vie en prétendant qu'il n'existe pas.
Le meilleur moyen de trouver l'amour est de le donner; le meilleur moyen de le perdre est de le retenir prisonnier; et le meilleur moyen de le garder est de lui donner des ailes.
N'étouffe pas tes rêves. Ne pas avoir de rêves, c'est être sans espoir ; être sans espoir, c'est errer sans but.
Ne fuis pas en avant tout au long de ta vie de sorte que tu oublies d'où tu viens et où tu vas.
La vie n'est pas une course, mais un voyage dont il faut savoir goûter chaque étape.

Auteur inconnu

Posté par ohis à 09:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]